Maternité et santé

Comment reconnaitre une otite chez un petit enfant ?

Comment reconnaitre une otite chez un petit enfant ?

« Maman, j’ai mal aux oreilles.

Oh, ce n’est rien. On met une petite crème et ça passera. Essaie de faire dodo, demain matin, il n’y aura plus de douleur ».

C’est ce que j’ai dit à ma fille de 5 ans en pleine milieu de la nuit. A la première pleure, je pensais qu’il s’agissait d’une douleur anodine. Au bout de 3ème plainte, je doutais bien de quelque chose réelle et sérieuse.

Les signes qui me font soupçonner de l’otite

En 8 ans, depuis la naissance de ma grande fille ainée, je n’ai jamais connu ce mot otite. Bien sûr, qu’il s’agit d’une infection qui arrive à chaque petit enfant. J’ai quand même eu de la chance de n’avoir pas été concernée par cette infection dans le passé. Aujourd’hui, j’ai l’occasion de la connaitre. A force d’en entendre parler de la bouche des autres mamans, le mot est rentré et resté quelques parts dans ma tête.

La nuit où ma fille s’est plainte de la douleur à son oreille, je me demandais s’il s’agissait bien de la fameuse otite. Je lui ai bien demandé s’il la douleur venait de l’intérieur de l’oreille ou bien de l’extérieur. En effet, la réponse n’était pas bien claire. Mais, avec son rhume, le nez bouché et la toux, cette douleur persistance qui gêne pendant le sommeil m’a fait douter de l’otite. De plus, ma maitresse de l’école m’a prévenu la veille qu’elle s’est plainte d’avoir mal à l’oreille.

Le lendemain, j’ai donc décidé de consulter la pédiatre. Le verdict, mon soupçon est bien confirmé.

Sachez que chez un bébé, l’otite présente les mêmes symptômes. Si vous voyez que votre bébé, pleure surtout au coucher, refuse son biberon, touche souvent ses oreilles après une période de rhume, consultez votre pédiatre, il pourrait avoir cette otite de bébé.

Qu’est-ce qu’une otite ?

Une otite est une infection très courante qui concerne de manière générale les petits enfants. Il existe 3 types d’otite.

Otite moyenne aiguë

Le plus souvent, c’est chez les enfants de moins de 3 ans, dans 85% des cas. On parle ici de l’otite moyenne aiguë. A répétition cela peut entrainer une baisse de l’audition, comme une otite séromuqueuse. Il faut absolument prévenir et dépister pour éviter une forme plus grave.

Normalement, l’otite se forme pendant ou après les épisodes de rhume lorsque la trompe est enflée. Les bactéries stagnent et s’infectent car cette trompe ne permet pas d’évacuer les liquides. Les causes à cette infection proviennent du fait que les enfants ont le système de défense moins efficace que les adultes. De plus, ils sont souvent enrhumés ; la trompe d’Eustache est plus courte et se bouche très facilement. C’est ce manque d’aération des cavités de l’oreille qui favorise l’apparition des otites.

Otite séromuqueuse

L’autre forme de pathologie fréquente chez l’enfant est l’otite séromuqueuse.  Elle peut guérir spontanément mais aussi source d’otites moyennes aiguës récidivantes. Il y a plusieurs sources qui favorisent son apparition : les infections ORL à répétition, le manque de fer ou le tabagisme des parents et entourage. Cette forme d’otite séromuqueuse peut passer inaperçue. Elle se caractérise par l’accumulation de sécrétion dans l’oreille, sans infection, sans douleur, ni fièvre. Le diagnostic est déclenché lorsque qu’on remarque une baisse de l’audition ou des troubles d’acquisition de langage.

Otite externe

L’otite externe est due à une inflammation avec ou sans infection du conduit auditif externe. On peut soupçonner de sa présence grâce à quelques symptômes : gêne, douleurs, démangeaisons. Elle peut être causée par l’irritation, les bactéries lors des baignades en piscine ou de l’eczéma.

Comment soigner l’otite chez les jeunes enfants ?

Après l’auscultation et la confirmation de notre pédiatre, ma fille est prescrite pour un traitement aux antibiotiques et au corticoïde, le Solupred. Pour l’oreille, on le traite avec du Pansolin, 1 goutte dans l’oreille, 2 fois par jours pendant 5 jours. Si la douleur persiste et en cas de fièvre, il lui faut de l’amoxiciline. On doit la rappeler si après 2 à 3 jours, et que si les signes ne disparaissent pas, pour vérifier l’absence d’évolution.

Heureusement, dans notre cas, la douleur diminue de jours en jours. Les nuits de sommeil passent mieux, signe que le médicament a bien fait son effet.

Cependant, il est important de suivre les prescriptions du médecin car certaines bactéries sont très résistantes aux antibiotiques. La surconsommation d’antibiotique et le mauvais respect de prescriptions du médecin auront plus de conséquences pour traiter efficacement l’infection.

Comment prévenir l’otite ?

Il n’est pas difficile de soigner une otite. Toutefois, il est encore mieux de prévenir et éviter cette infection désagréable. Pour cela, voici quelques gestes à adopter. Tout d’abord, commencez par arrêter de fumer car le tabagisme est un des facteurs qui cause l’otite. Ensuite, le lavage du nez est essentiel pour déboucher la trompe et évacuer les bactéries. Ce petit geste que toutes les mamans peuvent faire sans avis du médecin permet d’éviter l’infection et aide l’enfant à mieux respirer. J’utilise de manière générale le sérum physiologique depuis la naissance des enfants. Vous pouvez aussi vous aider d’un mouche bébé, manuel. Le mouche bébé électrique n’est pas mon favori. Parmi ces trois solutions, la meilleure option la plus efficace reste le sérum physiologique. Utilisez-le, le plus souvent possible, votre enfant se débarrasse vite du rhum.

En cas de fièvre, douleur ou autre, il serait préférable de consulter le médecin avant toute consommation de médicament.

1 commentaire

  1. […] crise d’asthme, rhinite et otite qui ont été déclenchés récemment est certainement due à la défaillance de fonction de la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!