Maternité et santé

Comment arrêter l’allaitement d’un enfant pendant la nuit ?

allaitement-nuit-enfant

On cherche à sevrer un enfant la nuit à partir du moment où il ne tète plus. En effet, si les tétées de nuit sont encore faites pour se nourrir, il est inutile de vouloir le sevrer, tout simplement parce que votre bébé aura faim. Son besoin de se nourrir ne sera pas comblé. À partir du moment où il tète la nuit, mais qu’il n’y a pas de lait qui vient le nourrir, vous pouvez commencer à envisager de le sevrer. Nous allons voir au cours de cet article à quel moment vous allez pouvoir arrêter d’allaiter votre bébé ?

Comment arrêter l’allaitement d’un enfant la nuit ?

En tant que maman, ce sera à vous d’introduire ce sevrage. Parce qu’au bout d’un moment, il devient nécessaire que votre enfant passe à l’étape suivante. Le sevrage va aussi vous permettre de retrouver des nuits plus longues et moins fatigantes. Doucement, vous allez pouvoir faire comprendre à votre petit qu’il faut passer à autre chose et qu’il va falloir commencer à se séparer du sein la nuit. Il faut préciser que ce n’est pas parce qu’il ne tète plus, qu’il ne va plus se réveiller. Il y’aura de ce fait tout un travail d’accompagnement qui devra se faire. Pour accompagner votre enfant à se sevrer la nuit, vous allez avoir besoin d’une méthode en plusieurs étapes :

  • la première étape consiste à faire comprendre à votre bébé qu’il vous fait mal quand il tète surtout quand il prend votre sein au moment où il repositionne sa tête sans vouloir le lâcher ;
  • la deuxième étape : vous allez pouvoir arrêter l’allaitement progressivement, votre enfant pourra téter juste pendant quelques minutes avant de dormir. Apres, vous allez pouvoir être là pour lui toucher le dos, le caresser ou lui chanter une chanson ;
  • la troisième étape : votre enfant acceptera les changements au fur et a mesure. Au début il pourrait y avoir quelques pleurs, mais au bout de quelques semaines, votre enfant ne pleurera plus.

Ces étapes vont permettre à votre bébé d’être rassuré et de pouvoir se projeter. Même si la projection n’est pas si facile à cet âge là, cela lui permet quand même d’anticiper quelque chose. Au départ, l’enfant n’est pas content. Il l’exprime par les pleurs, vous allez devoir le contenir, accueillir sa tristesse, sa frustration et sa colère. Vous lui caressez le dos et les cheveux, vous lui chantez des chansons et ainsi de suite. Votre enfant rentrera dans une phase où il ne se réveille plus toutes les nuits.

Comment sevrer un enfant ?

Si votre bébé a tout juste deux mois, vous pouvez commencer par introduire un biberon de lait en poudre dans la journée. Quand votre enfant commence à se sentir confortable avec ce biberon de lait en poudre, vous pouvez en introduire un deuxième. Et vous continuez à faire ainsi jusqu’à ce que vous n’ayez plus qu’une tétée par 24 heures. Cette tétée, vous pouvez la garder un jour sur deux avant de l’enlever complètement. La seule chose à laquelle il faut vraiment faire attention quand vous recevrez votre bébé, c’est de ne pas avoir d’engorgement. Si votre bébé est un peu plus grand, il ne va peut-être pas être d’accord pour prendre le biberon. Dans ce cas là, prenez le temps de lui proposer le biberon dans des moments calmes, éventuellement avec son papa, en tout cas, ne forcez pas un bébé qui pleure.

Quand est-ce que le sevrage devient urgent ?

Il arrive parfois qu’on doive sevrer son bébé dans l’urgence. Dans ce cas là, vous pouvez arrêter quand vos seins sont un peu tendus. Tirez un tout petit peu de lait pour soulager vos seins les premiers jours. Vous aurez peut-être besoin de tirer un tout petit peu de lait souvent et cela dépend de votre lactation. Avec le temps, vous allez tirer de moins en moins souvent, par contre, évitez le drainage. Des infusions de sauge peuvent vous aider à faire diminuer la lactation si vous avez beaucoup de lait. N’hésitez pas à en prendre, ça n’a pas forcément bon goût mais ça peut être très efficace pour apaiser les douleurs causées par le stockage de lait.

error: Content is protected !!